Des mamans, des futures mamans, des peut-être un jour mamans, des vies, des joies et des peines,
des copines et du soutien quand on en a besoin... un partage de tous les instants

 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Le syndrome Tanguy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Disturbed
suissesse gothico pouffe sans accent


Nombre de messages: 5055
Age: 33
Date d'inscription: 12/11/2007

MessageSujet: Le syndrome Tanguy   10/11/2008, 12:42

Je lis pas mal de ça ici ( ).


A partir de quel âge considérez-vous votre enfant comme Tanguy ?
A partir de quel âge devrait-il partir de la maison de ses parents ?
A partir de quelle situation devrait-il quitter le foyer familial ?
S'il devait rester, ce serait à quelles conditions ?

Voilà, j'aimerais vos avis quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luna
SPIDKITCHENINGUEURL


Nombre de messages: 8134
Age: 49
Localisation: Nord Cotentin
Date d'inscription: 11/11/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome Tanguy   10/11/2008, 12:45

Disturbed a écrit:
Je lis pas mal de ça ici ( ).


A partir de quel âge considérez-vous votre enfant comme Tanguy ?
A partir de quel âge devrait-il partir de la maison de ses parents ?
A partir de quelle situation devrait-il quitter le foyer familial ?
S'il devait rester, ce serait à quelles conditions ?

Voilà, j'aimerais vos avis quoi.

je ne comprend pas ta première phrase ? ici, chez toi ? ou ici, sur le forum ?

(parce que y'a pas tant de mamans d'ados sur le forum)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Disturbed
suissesse gothico pouffe sans accent


Nombre de messages: 5055
Age: 33
Date d'inscription: 12/11/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome Tanguy   10/11/2008, 12:47

Sur le sujet "financer ses études" entre autres.

Bref, on s'en fout de ma phrase Wink, je voulais juste savoir comment vous voyez le truc quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luna
SPIDKITCHENINGUEURL


Nombre de messages: 8134
Age: 49
Localisation: Nord Cotentin
Date d'inscription: 11/11/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome Tanguy   10/11/2008, 12:50

ok ça marche Wink

alors, je pense qu'un enfant devenu adulte qui a un emploi doit faire sa vie chez lui, et pas chez ses parents.

enfin, à partir d'un certain âge, je trouve ça "anormal" de garder les enfants à la maison. au bout d'un temps, il est temps qu'ils prennent la porte et que le papa et la maman aient enfin le temps d'être amoureux comme au premier jour.

'hein, phil math gaël et sarah, vous avez bien lu !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverine



Nombre de messages: 4421
Age: 38
Date d'inscription: 11/11/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome Tanguy   10/11/2008, 13:03

luna a écrit:
ok ça marche Wink

alors, je pense qu'un enfant devenu adulte qui a un emploi doit faire sa vie chez lui, et pas chez ses parents.

enfin, à partir d'un certain âge, je trouve ça "anormal" de garder les enfants à la maison. au bout d'un temps, il est temps qu'ils prennent la porte et que le papa et la maman aient enfin le temps d'être amoureux comme au premier jour.

'hein, phil math gaël et sarah, vous avez bien lu !!!!!!

C'est un peu vague, comme réponse, non ? Wink
C'est quoi "un certain âge" ? et devenu adulte ? 18 ans ? 25 ?
Est-ce que "garder" un enfant adulte sans emploi est acceptable pendant longtemps (jusque ses 40 ans voire plus Wink )

a envoyé trop vite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverine



Nombre de messages: 4421
Age: 38
Date d'inscription: 11/11/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome Tanguy   10/11/2008, 13:11

Mon point de vue de jeune (si si...) maman qui a encore des longues années devant elle (très longues siouplait ).
Moi, je conçois ça un peu comme ça
- ils font des études (ou pas)
- ils trouvent un boulot
- et ils s'installent... chez eux (et nous invitent le dimanche midi... ).
Une fois de quoi se payer un logement, je ne vois pas pourquoi ils resteraient plus longtemps chez nous. (A vrai dire, j'ai bien envie qu'ils fassent tous les deux médecin + spécialisation, et comme ça, ils resteraient longtemps avec nous Embarassed Embarassed Embarassed ).
Bon, si ils n'ont pas de quoi se payer un logement, alors on verrait... c'est dur de se projeter.

Je me rends compte que c'est en fait la reproduction du schéma familial, qui me convenait bien : J'ai fini mes études fin juin 99, trouvé du boulot en juillet 99, me suis installée fin août 99. Même chose pour ma soeur (mais en 9 Cool et plus ou moins idem pour mon frère. Il a galéré ensuite quelques mois (indépendant) et mon père a accepté qu'il vive un peu à la maison, moyennant participation aux frais (certainement plus symbolique qu'autre chose).
Je pense que ça convenait à tout le monde...
On en reparle dans 20 30 ans Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violette
TRAYGRANDLAYNGOUIST


Nombre de messages: 9418
Age: 39
Date d'inscription: 10/11/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome Tanguy   10/11/2008, 13:13

Disturbed a écrit:
Je lis pas mal de ça ici ( ).


A partir de quel âge considérez-vous votre enfant comme Tanguy ?
A partir de quel âge devrait-il partir de la maison de ses parents ?
A partir de quelle situation devrait-il quitter le foyer familial ?
S'il devait rester, ce serait à quelles conditions ?

Voilà, j'aimerais vos avis quoi.
A partir de 18/19 ans, je suis partie faire mes études, mais ça n'était pas "définitif" dans le sens où je suis revenue, puis repartie, puis revenue, etc. En fait entre chaque moment où j'ai habité en cité U, dans un studio, avec mon ex petit copain, avec des copines... Je revenais chez ma maman. Quand je suis partie "définitivement" (pour fonder ma famille, quoi) j'avais un peu plus de 25 ans.

Donc pour répondre à tes questions :

Je ne verrais pas d'objection à ce que mon enfant reste habiter à la maison s'il n'est pas "inactif par choix" (parce que je lui secourais les puces pour qu'il se trouve une activité, dans ce cas) s'il fait ses études, s'il est "jeune actif" et qu'il a envie d'économiser de l'argent pour un projet (personnel ou professionnel). Aussi, bien sûr, s'il rencontre des difficultés de parcours (chômage, séparation amoureuse, problème de santé...) il est évident qu'il sera toujours "chez lui" chez nous. Donc, pas d'âge butoir...
Maintenant, je pense que si vivre chez ses parents en tant qu'adulte est confortable sur le plan financier notamment, sur le plan de la "vie privée", ça n'est pas évident. Pour la vie amoureuse, par exemple, c'est moyen, on ne peut pas recevoir ses conquêtes comme lorsque l'on vit seul, puis, dans mon cas personnel, même si ma maman était très ouverte sur le sujet, je n'étais jamais très à l'aise avec l'idée de dormir avec mon amoureux sous le toit de ma mère, même adulte... Donc, ne serait ce que pour cet aspect là, à un moment, il faut prendre son envol...
Pour les conditions pour qu'il reste... Ma foi, il assume toutes ses dépenses personnelles s'il travaille (assurance de son véhicule, achats vestimentaires, enfin tout ce qui n'entre pas dans les dépenses familiales). S'il est étudiant, suivant ses revenus (avec quand même "obligation" de travailler pendant les vacances d'été un petit peu, histoire qu'il ai la satisfaction d'avoir son argent à lui et qu'il mette le nez dans le monde du travaille avant de finir ses études.
Après des règles du genre : participer aux tâches ménagère : Maman c'est tjs pas la bonne. Même adulte, la maison n'est pas un hôtel et maman est du genre un peu anxieuse, alors si l'on découche, on prévient (même à 25 ans !) Ce genre de trucs qui sont de l'ordre du respect.
Voilà.


Dernière édition par Cathy le 10/11/2008, 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://shezgotaplan.wordpress.com/
Hermance
Avocat de la zenitude combattant toujours l'abominable mauvais goût


Nombre de messages: 20748
Age: 41
Localisation: Pantruche !
Date d'inscription: 10/11/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome Tanguy   10/11/2008, 13:19

C'et compliqué tout ça parce que le vrai syndrôme Tanguy, comme ds le film, c'est que les parents en ont marre d'avoir leur enfant à domicile, ce dernier ne faisant rien de ses journées, etc...

Je crois qu'il faut distinguer d'avec les bébés-couples, ce que moi je ne supporterai pas personnellement, ceux qui bien qu'ayant un boulot restent chez leurs parents parce qu'ils n'ont pas de quoi s'assumer (coût du loyer etc)., et enfin des étudiants, c'est long les études aujourd'hui.

Et puis il y a ceux que la vie en célibataire rebute, voire leur fait peur. Et ça c'est autre chose. Ma soeur en a fait partie, elle était encore chez mes parents à 25 ans alors qu'un avait un boulot et... un appart Honnêtement, mes parents s'inquiétaient bcp, non pas qu'ils en avaient marre qu'elle soit là (au contraire), mais c'était metro-boulot-dodo, elle ne sortait pas, ne rencontrait personne, etc.

Et là, c'est plus compliqué.
C'est plus difficile d'avoir une vie sentimentale qd on vit chez ses parents, et c'est pour ça qu'elle est finalement partie... à 500 km.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufilducanal.com/
luna
SPIDKITCHENINGUEURL


Nombre de messages: 8134
Age: 49
Localisation: Nord Cotentin
Date d'inscription: 11/11/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome Tanguy   10/11/2008, 13:30

Disturbed a écrit:
Je lis pas mal de ça ici ( ).


A partir de quel âge considérez-vous votre enfant comme Tanguy ?

à partir de l'âge où il bosse déjà, et qu'il reste chez les parents. alors qu'il pourrait être indépendant dans son propre logement.

A partir de quel âge devrait-il partir de la maison de ses parents ?

quand il peut subvenir à ses besoins. et sil il fait des études très très très longues, il faudra qu'on réfléchisse ensemble pour qu'il participe financièrement.

A partir de quelle situation devrait-il quitter le foyer familial ?

dès qu'il est indépendant.

S'il devait rester, ce serait à quelles conditions ? si il n'a pas d'emploi, malgré tous ses efforts, si dans sa vie il a besoin qu'on le soutienne, etc.

Voilà, j'aimerais vos avis quoi.

bien sur, ça dépend de tellement de choses. on ne peut pas être trop précis sans être dans la situation concrètement. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kinepolisse



Nombre de messages: 6216
Age: 31
Localisation: Bruxelles
Date d'inscription: 05/01/2008

MessageSujet: Re: Le syndrome Tanguy   10/11/2008, 13:31

Mon propre cas bien personnel de moi-même:
Je suis partie faire mes études "à la ville", j'ai pris un kot parce que les trajets auraient été trop longs. 5 ans plus tard, fin des études, pas de boulot tout de suite, je suis revenue chez mes parents quelques mois. A ce moment je n'avais aucun revenu, puisque j'étais au début du stage d'attente des alloc de chômage, et le boulot je le cherchais, n'importe où, même serveuse en boîte de nuit j'ai postulé. Donc mes parents savaient que je ne pouvais rien leur donner, mais dès que j'ai commencé à bosser j'ai repris un appart "à la ville" (ce qui ne m'empêche pas de donner quelque chose à mes parents dès que je peux, ils ont fait tellement d'efforts pour que je puisse faire des études, mais c'est une autre histoire).
Mon frère vient d'avoir 22 ans. Il a arrêté après le secondaire, mais il était super motivé pour vite trouver un job, et ça a été la galère, vraiment. Il a eu beaucoup de refus parce qu'il n'avait pas de bagnole par exemple, or comment se payer une bagnole qui roule et tout le toutim quand on n'a pas de salaire... Il a finalement trouvé une place dans un leaderprice. C'est un 3/4 temps, il a le dos en compote et est payé une misère mais il est content d'avoir un emploi. En attendant qu'il trouve ailleurs, il reste chez mes parents, en participant aux frais bien entendu. Et ça ne me choque pas.
Il a une copine mais bien plus jeune que lui, ils sont bien à deux mais pas prêts à vivre ensemble non-plus. Dont acte.

J'édite pour résumer par rapport à la réponse de juste au-dessus Very Happy
Donc mon frère bosse mais il n'a pas DU TOUT les moyens de payer un loyer. Donc il reste chez mes parents, même si ça lui plaît moyen, il n'a pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chucknorrisfacts.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le syndrome Tanguy   10/11/2008, 13:37

chez moi, dans mon beau pays ensoleillé, les Tanguy on les comptes aux milliers , c'est très courant et apparemment ça ne pose aucun problème ... normalemnt les enfants ne quittent la maison des parents qu'une fois marié ou quand on se met en couple.. ou alors qu'on part étudier ailleurs ( c'était mon cas) des amis de mon âge, j'en ai encore qui habitent chez les parents .. comme on se marie en s'approchant de la trentaine, comptez pas à ce qu'ils quitent le confort familial pour aller habiter seul à 20 ans ... c'est culturel... la classe moyenne au Brésil, si vous la connaissiez... oh la la .. avec ses employés domestiques payé deux sous par mois... c'est vraiment très different d'ici! en gros les enfants font des longues études et arrivent à des bons emploies, tout se monde dans le mm ménage fait que le ménage en question ait un niveau de vie très aisé ( une grosse maison, tout le monde avec sa voiture, etc, etc... ça pour la classe moyenne... mais chez le plus simples ça marche pareil pour arrondir les fins de mois, on ne quitte ce cercle que quand un nouveau foyer sera crée.. grosso modo .. chez les riches connais pas leur fonctionnement Laughing

je pense que quand tout le monde vit cela bien (parents et enfants) ce n'est absolument pas un problème ...


ah, j'ai un exemple rigolo en famille, ma tante avec ses trois enfants ( 30, 32 t 34 ans, un informaticien, une chirurgien pédiatre et une dentiste) et la petite fille d'une de ses filles e qui l'a eu à 15 ans! donc tout ce monde dans un appartement ( plus la fille qui habite chez eux depuis toujours et qui s'occupe du ménage et qui va vers ses 45 balais) voilà... comme avec ce beau monde l'appartement est devenu petit et les parent ayant besoin de "respirer" ce sont eux qui ont quitté la maison pour dire que ce n'est pas une question de moyens les mais ils s'aiment trop pour se séparer "bêtement"



cette "belle jeunesse brésilienne", pendant qu'ils sont chez les parents, sont des étudiants ou commence leur vie professionnelle... pour montrer encore la différence d'avec la France, un étudiant universitaire au Brésil peut faire une fac, si au bout d'un moment ça va pas ou mm une fois diplomé ça va pas comme prévu, le fait de ne pas avoir à se soucier de quitter le nid permet de refaire des études, il y en a beaucoup qui refont un autre formation universitaire ... c'est très très très courant ( toujours chez la classe moyenne hein) et ça je trouve bien, je suis toujours interloqué par cet impression qu'ici on doit tout gérer très tôt et études et indépendance comme s'il n'existait pas de deuxième chance, et en partie ça explique à mon avis "l'échec" des vocations universitaires en France dont on nous rempli les oreilles tous les jours ... quand je suis arrivé ici j'ai voulu faire du droit, comme je venais de finir la fac de gestion je suis buté sur l'étonnement et manque de comprehension et de mon mari et de sa famille, j'ai laissé tombé... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le syndrome Tanguy   10/11/2008, 13:40

ah, en lisant kine je remarque encore un truc: chez il n'y as pas d'allocation , ceci explique encore mieux cet "aide" en famille
Revenir en haut Aller en bas
luna
SPIDKITCHENINGUEURL


Nombre de messages: 8134
Age: 49
Localisation: Nord Cotentin
Date d'inscription: 11/11/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome Tanguy   10/11/2008, 13:41

je voudrais aussi rajouter que souvent, en tant que parent, on a des belles théories, et que pour telle ou telle raison, la vie fait que tu te retrouves dans une situation contraire à tes préceptes de base.

et que jamais je ne dirai jamais Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katja
Katja à la voix grave et aux magnifiques filles pleines de peps


Nombre de messages: 20676
Age: 43
Localisation: Belgique
Date d'inscription: 10/11/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome Tanguy   10/11/2008, 16:19

luna a écrit:
Disturbed a écrit:
Je lis pas mal de ça ici ( ).


A partir de quel âge considérez-vous votre enfant comme Tanguy ?

à partir de l'âge où il bosse déjà, et qu'il reste chez les parents. alors qu'il pourrait être indépendant dans son propre logement.

A partir de quel âge devrait-il partir de la maison de ses parents ?

quand il peut subvenir à ses besoins. et sil il fait des études très très très longues, il faudra qu'on réfléchisse ensemble pour qu'il participe financièrement.

A partir de quelle situation devrait-il quitter le foyer familial ?

dès qu'il est indépendant.

S'il devait rester, ce serait à quelles conditions ? si il n'a pas d'emploi, malgré tous ses efforts, si dans sa vie il a besoin qu'on le soutienne, etc.

Voilà, j'aimerais vos avis quoi.

bien sur, ça dépend de tellement de choses. on ne peut pas être trop précis sans être dans la situation concrètement. Wink

Exactement pareil.

Et même si on s'en fout moi non plus je ne comprends pas ta phrase et le smiley "beurk" qui y est associé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://katja1971.skyrock.com/
Sophie



Nombre de messages: 1407
Age: 35
Localisation: kaybeck!!
Date d'inscription: 10/11/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome Tanguy   10/11/2008, 16:19

pas envie de répondre, mais je sais qu'en Belgique, les parents ont une allocation pendant toute la durée des études de leur rejeton, ca aide vachement à vouloiur lui payer le all in et le garder à la maison le temps qu'il veut
....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le syndrome Tanguy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le syndrome Tanguy
» Pierre Robin avec Syndrome de Stickler
» LE SYNDROME DE L’ESSUIE GLACE OU DE LA BANDELETTE ILIO-TIBIALE
» kylian et le syndrome pierre robin
» SYNDROME DE PIERRE ROBIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit de familles :: -