Des mamans, des futures mamans, des peut-être un jour mamans, des vies, des joies et des peines,
des copines et du soutien quand on en a besoin... un partage de tous les instants

 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les frais de scolarité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Séverine

avatar

Nombre de messages : 4530
Age : 40
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 13:35

Gaëlle a écrit:
Hermance a écrit:
Gaëlle a écrit:

Et tout ça est justifié hein, pour faire tourner l'école. Nous sommes une école non organisée par l'Etat mais subsidiée (enfin, on reçoit des clopinettes...)

Dans le communal (enseignement organisé par ma commune donc), ils ont 9X plus de subsides m'a-t-on dit.


Et tu trouves ça critiquable ?

Ce que je critique, ce sont les critiques des parents qui sont scandalisés par ce qu'on leur demande, pas qu'on reçoive moins. Je comprends que ça soit dur mais on n'a pas le choix. S'ils font le choix de cette école, ils doivent compenser ce que nous ne recevons pas.

Et bien moi je trouve ça critiquable, et certainement à ce point.

Et pour ce qui est de la réaction des parents : ils ne devraient certes pas viser l'école,
qui n'y est pour rien, mais peuvent néanmoins trouver que ça fait cher et que ce n'est pas normal...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverine

avatar

Nombre de messages : 4530
Age : 40
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 13:36

Flooo a écrit:
Hermance a écrit:

Non, toujours pas d'accord.

Il existe pour les campagnes le transport scolaire, effectivement c'est pris en charge et je trouve ça normal encore que la collectivité fasse en sorte que l'enfant puisse aller à l'école.

Pour les vêtements, ce n'est pas nécessaire à l'école mais à la vie dans notre société tout court. Donc rien à voir.

Avoir un enfant est un choix personnel, mais la société va dans le sens du travail des femmes qui restent de moins en moins à la maison par choix, donc la société doit accompagner cette réalité.

Ahlalala, ces libéraux...

Avant, les enfants allaient à l'école à pied ou en vélo même si c'était loin. N'est-ce pas non plus une volonté d'être de plus en plus pris en charge ?

Personnellement, je suis réticente à voir mon enfant entièrement pris en charge dans une structure de 7 h du matin à 18 h...

Mais est-ce que c'est toujours un choix ? Moi aussi "j'aimerais bien" que mes enfants ne soient pris en charge que de 9h à 15h... mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverine

avatar

Nombre de messages : 4530
Age : 40
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 13:38

Flooo a écrit:


Avant, les enfants allaient à l'école à pied ou en vélo même si c'était loin. N'est-ce pas non plus une volonté d'être de plus en plus pris en charge ?

Personnellement, je suis réticente à voir mon enfant entièrement pris en charge dans une structure de 7 h du matin à 18 h...

Avec ou sans casque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flooo
Animatrice
avatar

Nombre de messages : 5013
Localisation : la campagne bâloise
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 14:02

Séverine a écrit:
Flooo a écrit:


Avant, les enfants allaient à l'école à pied ou en vélo même si c'était loin. N'est-ce pas non plus une volonté d'être de plus en plus pris en charge ?

Personnellement, je suis réticente à voir mon enfant entièrement pris en charge dans une structure de 7 h du matin à 18 h...

Avec ou sans casque ?

:trinque:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëlle
Douce maman tordue de 2 lardons
avatar

Nombre de messages : 18508
Age : 41
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 14:54

Séverine a écrit:

Et bien moi je trouve ça critiquable, et certainement à ce point.

Et pour ce qui est de la réaction des parents : ils ne devraient certes pas viser l'école,
qui n'y est pour rien, mais peuvent néanmoins trouver que ça fait cher et que ce n'est pas normal...


Moi je trouve ça assez logique même si l'écart aussi énorme devrait être discuté.
Idéalement, je suis pour la fin des réseaux moi donc loiiiiiiin de ce qui se fait auj et c'est pas demain la veille qu'on y arrivera.

Et pour les parents.... si tu savais ce qu'on vit au quotidien, tu serais hallucinée de ce qu'ils peuvent nous reprocher... J'ai parfois envie de mordre mais ça ne se fait pas, paraît-il Very Happy Mais je suis comme eux, je trouve ça extrêmement cher Wink

mode HS on MAIS C'EST BIENTÔT FINIIIIIIII mode HS off
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermance
Avocat de la zenitude combattant toujours l'abominable mauvais goût
avatar

Nombre de messages : 21164
Age : 44
Localisation : Pantruche !
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 14:55

Séverine a écrit:
Gaëlle a écrit:
Hermance a écrit:
Gaëlle a écrit:

Et tout ça est justifié hein, pour faire tourner l'école. Nous sommes une école non organisée par l'Etat mais subsidiée (enfin, on reçoit des clopinettes...)

Dans le communal (enseignement organisé par ma commune donc), ils ont 9X plus de subsides m'a-t-on dit.


Et tu trouves ça critiquable ?

Ce que je critique, ce sont les critiques des parents qui sont scandalisés par ce qu'on leur demande, pas qu'on reçoive moins. Je comprends que ça soit dur mais on n'a pas le choix. S'ils font le choix de cette école, ils doivent compenser ce que nous ne recevons pas.

Et bien moi je trouve ça critiquable, et certainement à ce point.

Pourquoi ? C'est un choix de ne pas mettre l'enfant à l'école de la République de tous, je suppose que le prix de la scolarité entre dans les critères, non ?

Ici je sais que Pierre n'ira pas au collège public du coin pour 15000 raisons, et dans le choix des écoles privées, il y a notamment le critère de prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufilducanal.com/
Gaëlle
Douce maman tordue de 2 lardons
avatar

Nombre de messages : 18508
Age : 41
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 15:00

Et je précise mon propos: je critique les critiques des parents qui trouvent ça cher et nous le reprochent à nous en imaginant que l'école s'en met plein les poches. Euuuhh, pour faire quoi au juste?

Ils ne se rendent pas bien compte. Je propose un petit stage d'une journée à mon poste pour chaque parent Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermance
Avocat de la zenitude combattant toujours l'abominable mauvais goût
avatar

Nombre de messages : 21164
Age : 44
Localisation : Pantruche !
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 15:28

Il n'y a pas de représentant des parents au CA qui aurait communication des comptes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufilducanal.com/
Gaëlle
Douce maman tordue de 2 lardons
avatar

Nombre de messages : 18508
Age : 41
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 15:33

Hermance a écrit:
Il n'y a pas de représentant des parents au CA qui aurait communication des comptes ?

Un des soucis majeurs actuellement, c'est justement l'information qui ne passe pas clairement auprès des parents. Il y a bien une association de parents, des réunions avec les délégués des classes mais certaines infos ne passent pas bien mais je ne peux pas m'étendre davantage ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermance
Avocat de la zenitude combattant toujours l'abominable mauvais goût
avatar

Nombre de messages : 21164
Age : 44
Localisation : Pantruche !
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 15:39

Je comprends Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aufilducanal.com/
sylvie

avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 45
Localisation : un ptit coin du Hainaut
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 16:20

la fin des réseaux est proche Ga (perso je dirais que tes enfants n'auront pas quitté le secondaire qu'on y sera) mais ce sera sans doute au détriment de tous (alignement de tous au budget minimum évidemment). Quant au reste les écoles en Belgique ne sont, me semble-t-il, à l'heure actuelle, pas encore toutes obligées d'avoir un CA (d'après ce que je sais c'est obligatoire depuis peu pour les PO ayant plusieurs écoles à gérer) et les comptes sont toujours difficiles à obtenir car aucun cadre de loi n'impose leur divulgation complète....et dans les écoles où ça se fait, chacun se fait son opinion (souvent erronée comme le dit si bien Ga) de ce qu'il ferait de ces deniers alors que peu ne comprennent le fonctionnement exact d'une école et tout ce que cela implique....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverine

avatar

Nombre de messages : 4530
Age : 40
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 22:19

Hermance a écrit:
Séverine a écrit:
Gaëlle a écrit:
Hermance a écrit:
Gaëlle a écrit:

Et tout ça est justifié hein, pour faire tourner l'école. Nous sommes une école non organisée par l'Etat mais subsidiée (enfin, on reçoit des clopinettes...)

Dans le communal (enseignement organisé par ma commune donc), ils ont 9X plus de subsides m'a-t-on dit.


Et tu trouves ça critiquable ?

Ce que je critique, ce sont les critiques des parents qui sont scandalisés par ce qu'on leur demande, pas qu'on reçoive moins. Je comprends que ça soit dur mais on n'a pas le choix. S'ils font le choix de cette école, ils doivent compenser ce que nous ne recevons pas.

Et bien moi je trouve ça critiquable, et certainement à ce point.

Pourquoi ? C'est un choix de ne pas mettre l'enfant à l'école de la République de tous, je suppose que le prix de la scolarité entre dans les critères, non ?

Ici je sais que Pierre n'ira pas au collège public du coin pour 15000 raisons, et dans le choix des écoles privées, il y a notamment le critère de prix.

Nous avons choisi l'école en fonction de critères non liées au réseau.
En fait, je pense que je suis contre les réseaux, et je trouve que toutes les écoles devraient recevoir les mêmes subsides, point barre, et donc "facturer" ce qui devrait encore l'être de la même manière aux parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëlle
Douce maman tordue de 2 lardons
avatar

Nombre de messages : 18508
Age : 41
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 22:26

Séverine a écrit:

Nous avons choisi l'école en fonction de critères non liées au réseau.
En fait, je pense que je suis contre les réseaux, et je trouve que toutes les écoles devraient recevoir les mêmes subsides, point barre, et donc "facturer" ce qui devrait encore l'être de la même manière aux parents.

Voilà une des raisons pour lesquelles je souhaiterais qu'il n'y ait plus de réseau.
Sylvie, j'ai du mal à imaginer que cela soit en marche et si près d'arriver, qu'est-ce qui te fait dire ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverine

avatar

Nombre de messages : 4530
Age : 40
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 22:31

J'ai décidé que "critère" était féminin ce soir geek
(dis Ga quand tu me cites, tu peux corriger mes fautes s'il te plait Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvie

avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 45
Localisation : un ptit coin du Hainaut
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 23:07

Gaëlle a écrit:
Sylvie, j'ai du mal à imaginer que cela soit en marche et si près d'arriver, qu'est-ce qui te fait dire ça?

en sortant d'une école secondaire du réseau libre comme tu le sais ( Wink ) je suis entrée dans une école normale de l'Etat, plus proche de mon domicile (et de mes convictions). j'ai voulu aller faire un stage dans mon école secondaire, d'un autre réseau donc...j'ai cru passer du côté de l'Ennemi, tant on a du remplir de papiers, faire de démarches etc alors que maintenant on a des stagiaires de tout réseau sans le moindre problème....
pareil avec les formations en cours de carrière qui se font de plus en plus en inter-réseau, les évaluations externes qui sont communes aussi aux différentes écoles, quelque soit le réseau (CEB,CE1D...), les outils pédagogiques proposés à toutes les écoles, l'obligation légale qui est faite aux communes d'offrir la même chose aux différentes écoles (hors communal où la question du PO-maison communale est différente), les programmes qui se ressemblent de plus en plus, les exemples sont nombreux et les seuls obstacles restent l'hécatombe sociale que cela risque d'engendrer (un nombre important d'emplois "économisés" par cette "rationnalisation", surtout dans les petites agglomérations, entraînerait évidemment un nombre important de chômeurs), les idéaux syndicaux et les revendications de choix de réseau et d'école, principes de base de notre système éducatif (alors qu'ailleurs ce choix a un prix bien plus élevé). Pour moi ça approche, poussé aussi par les différentes autres confessions qui aimeraient voir aboutir des projets d'écoles privées...mais c'est un autre débat, pas simple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverine

avatar

Nombre de messages : 4530
Age : 40
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 23:12

sylvie a écrit:
Gaëlle a écrit:
Sylvie, j'ai du mal à imaginer que cela soit en marche et si près d'arriver, qu'est-ce qui te fait dire ça?

en sortant d'une école secondaire du réseau libre comme tu le sais ( Wink ) je suis entrée dans une école normale de l'Etat, plus proche de mon domicile (et de mes convictions). j'ai voulu aller faire un stage dans mon école secondaire, d'un autre réseau donc...j'ai cru passer du côté de l'Ennemi, tant on a du remplir de papiers, faire de démarches etc alors que maintenant on a des stagiaires de tout réseau sans le moindre problème....
pareil avec les formations en cours de carrière qui se font de plus en plus en inter-réseau, les évaluations externes qui sont communes aussi aux différentes écoles, quelque soit le réseau (CEB,CE1D...), les outils pédagogiques proposés à toutes les écoles, l'obligation légale qui est faite aux communes d'offrir la même chose aux différentes écoles (hors communal où la question du PO-maison communale est différente), les programmes qui se ressemblent de plus en plus, les exemples sont nombreux et les seuls obstacles restent l'hécatombe sociale que cela risque d'engendrer (un nombre important d'emplois "économisés" par cette "rationnalisation", surtout dans les petites agglomérations, entraînerait évidemment un nombre important de chômeurs), les idéaux syndicaux et les revendications de choix de réseau et d'école, principes de base de notre système éducatif (alors qu'ailleurs ce choix a un prix bien plus élevé). Pour moi ça approche, poussé aussi par les différentes autres confessions qui aimeraient voir aboutir des projets d'écoles privées...mais c'est un autre débat, pas simple...


Je ne suis pas certaine de comprendre, tu peux expliquer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frannou
Maman de Cap'taine Titouan, Amiral Aliaume et Mousse Solal
Maman de Cap'taine Titouan, Amiral Aliaume et Mousse Solal
avatar

Nombre de messages : 17742
Age : 44
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 23:14

ben oui, si dans une petite ville il y a une école libre + une communale avec chacune, 7 enseignant, si on remplace pa une seule école du réseau unique, il n'y aura peut être plus que 12 enseignats (au lieu de 2x7) suite à la réorganisation (enfin, c'est ça que j'ai compris)

_________________
Françoise et ses mecs

Lilypie Kids Birthday tickers
Lilypie - Personal pictureLilypie Kids Birthday tickers
Lilypie Kids Birthday tickers

Pour éveiller le monde, il faut exalter la paresse. C'est que le paresseux a infiniment plus de sens métaphysique que l'agité. (Emile Cioran)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frannou
Maman de Cap'taine Titouan, Amiral Aliaume et Mousse Solal
Maman de Cap'taine Titouan, Amiral Aliaume et Mousse Solal
avatar

Nombre de messages : 17742
Age : 44
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 23:15

Séverine a écrit:
J'ai décidé que "critère" était féminin ce soir geek
(dis Ga quand tu me cites, tu peux corriger mes fautes s'il te plait Very Happy )

et moi, j'ai décidé que plein de lettres étaient inutiles

_________________
Françoise et ses mecs

Lilypie Kids Birthday tickers
Lilypie - Personal pictureLilypie Kids Birthday tickers
Lilypie Kids Birthday tickers

Pour éveiller le monde, il faut exalter la paresse. C'est que le paresseux a infiniment plus de sens métaphysique que l'agité. (Emile Cioran)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverine

avatar

Nombre de messages : 4530
Age : 40
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 23:18

Frannou a écrit:
ben oui, si dans une petite ville il y a une école libre + une communale avec chacune, 7 enseignant, si on remplace pa une seule école du réseau unique, il n'y aura peut être plus que 12 enseignats (au lieu de 2x7) suite à la réorganisation (enfin, c'est ça que j'ai compris)

Je peux concevoir éventuellement une petite diminiution, mais au final, le nombre d'enfants reste le même... donc je ne vois pas l'hécatombe (surtout qu'il me semble qu'on est putôt en pénurie au total, non) ?
Et pour moi, un seul réseau ne va pas toujours générer des fusions d'écoles dans un premier temps... je ne vois d'ailleurs pas comment ça serait possible au niveau logistique (au début du moins), sauf peut-être pour les petites écoles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverine

avatar

Nombre de messages : 4530
Age : 40
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 23:18

Frannou a écrit:
Séverine a écrit:
J'ai décidé que "critère" était féminin ce soir geek
(dis Ga quand tu me cites, tu peux corriger mes fautes s'il te plait Very Happy )

et moi, j'ai décidé que plein de lettres étaient inutiles

cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvie

avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 45
Localisation : un ptit coin du Hainaut
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 23:22

pour être plus claire je vais prendre un exemple...dans la petite ville dans laquelle je suis il y a deux écoles secondaires. Si demain il y avait fusion des réseaux on peut considérer, sans exagérer, qu'il y aurait une centaine d'emplois perdus...si on fusionne les réseaux on rentre dans une logique d'une société commerciale. Donc la plus grande "entreprise" (école ici) mangerait la plus petite. Après c'est le jeu de la logique: si une école a déjà le personnel suffisant pour gérer 2000 élèves et absorbe une plus petite école de 600 élèves, il est clair que peu d'emplois de la seconde seront nécessaires pour absorber ce petit quota en plus...suis-je plus claire?
il faut savoir que toutes ces hypothèses sont étudiées par certains depuis déjà quelques temps et que les conclusions me font peur, tant au niveau humain (comme dit plus haut) qu'au niveau de l'apprentissage et du bonheur des enfants (ce n'est pas pour rien si les syndicats tentent maintenant de sauvegarder les maxima/classe à des chiffres raisonnables...)

et attention à ne pas tout confondre: si en primaire une école semble générer relativement peu d'emplois, il n'en est pas de même partout et encore moins en secondaire. Et les réseaux ne sont pas uniquement libre et communal, il y a libre, communal, libre non confessionnel, provincial,...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverine

avatar

Nombre de messages : 4530
Age : 40
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 23:27

J'avoue que je ne connais que le libre et communal Wink (enfin, je simplifie toujours à ces deux là).

Je pense ne pas connaître le fonctionnement interne des écoles pour juger (d'ailleurs, je ne juge pas, je m'interroge). Dans mon raisonnement certainement simpliste, si une école de 2000 peut accueillir 600 nouveaux évèves sans engagement supplémentaire, c'est qu'ils sont en sureffectifs, et je pensais que c'était plutôt l'inverse.

Et la fusion des réseaux voudrait dire fusion des écoles : les deux écoles ne pourraient pas "cohabiter" ?

Je suis en mode bisounours ? En gros, je ne vois pas comment on peut gérer le même nombre d'élèvres, même après fusion/regroupement/ etc avec beaucoup moins de personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frannou
Maman de Cap'taine Titouan, Amiral Aliaume et Mousse Solal
Maman de Cap'taine Titouan, Amiral Aliaume et Mousse Solal
avatar

Nombre de messages : 17742
Age : 44
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 23:31

Séverine a écrit:
J'avoue que je ne connais que le libre et communal Wink (enfin, je simplifie toujours à ces deux là).

Je pense ne pas connaître le fonctionnement interne des écoles pour juger (d'ailleurs, je ne juge pas, je m'interroge). Dans mon raisonnement certainement simpliste, si une école de 2000 peut accueillir 600 nouveaux évèves sans engagement supplémentaire, c'est qu'ils sont en sureffectifs, et je pensais que c'était plutôt l'inverse.

Et la fusion des réseaux voudrait dire fusion des écoles : les deux écoles ne pourraient pas "cohabiter" ?

Je suis en mode bisounours ? En gros, je ne vois pas comment on peut gérer le même nombre d'élèvres, même après fusion/regroupement/ etc avec beaucoup moins de personnel.

ben si dans chaque école il y a, mettons, un cours de sciences éco avec 10 élèves d'un côté et 8 de l'autre, on en organise un seul avec un prof pour 18 élèves. Avec la multiplication des options dans le secondaires, les effectifs dans les classes des cours à option sont parfois réduits. Et avec 4 classes de 20 en math, on n'en ferait plus que 3 de 26 etc etc
+ tout le personnel administratif aussi j'imagine (les économies d'échelle, tu devrais connaître Wink )

_________________
Françoise et ses mecs

Lilypie Kids Birthday tickers
Lilypie - Personal pictureLilypie Kids Birthday tickers
Lilypie Kids Birthday tickers

Pour éveiller le monde, il faut exalter la paresse. C'est que le paresseux a infiniment plus de sens métaphysique que l'agité. (Emile Cioran)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvie

avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 45
Localisation : un ptit coin du Hainaut
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 23:34

ben la réponse est simple Séverine: en permettant plus d'élèves par classe, tout simplement, comme c'est déjà le cas dans pas mal de pays...on ne se rend pas toujours compte mais là où parfois je me plains (surtout question corrections) de mes 25/27 ados par classe j'entends des collègues français en avoir largement plus et ce, dès la maternelle..en plus ça plairait aux parents car ça permettrait l'illusion de la multiplication des options...

ça c'est pour le côté pédagogique de l'engagement. A côté de cela tu as le personnel administratif par exemple à qui on demande de plus en plus de choses qui pourraient être, à terme, centralisées (par des secrétariats régionaux par exemple comme c'est testé régulièrement entre autres à travers les évaluations externes), les économes, éducateurs etc qui pourraient être revus à la baisse (en gros pas mal d'écoles dans les petites villes se voient créer des postes parce qu'elles arrivent au minimum requis pour un poste alors que ce même poste n'est pas forcément multiplié en proportionnel comme les postes de sous-directions par exemple)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverine

avatar

Nombre de messages : 4530
Age : 40
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   6/7/2011, 23:37

J'allais justement dire que les économies d'échelle devraient très peu s'appliquer à l'enseignement, si on considère qu'on fonctionne à capacité normale (donc pas le cas de ton prof à 8 élèves), mais hypothèse sans doute erronnée, et qu'on ne ferait jamais d'économie du genre : 4*20=80 = 3*26 (ou presque)... mais je suis en mode bisounours.

Je pense que j'idéalise un peu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les frais de scolarité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les frais de scolarité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Infirmière : les frais de scolarité !
» Les frais de scolarité
» VIDEO. Etudiante, elle se prostitue pour payer ses frais de scolarité
» combien payer de frais de garde par mois?
» avez-vous une limite pour les frais de retard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprit de familles :: Questions d'éducation-
Sauter vers: